AKT AS 1 partenaire des assises européennes du plurilinguisme 18-19 mai 2016

11 avr AKT AS 1 partenaire des assises européennes du plurilinguisme 18-19 mai 2016

Observatoire europeen du plurilinguisme

Les 4èmes Assises européennes du plurilinguisme se sont tenues à Bruxelles les 18 et 19 mai 2016 dans l’enceinte du Comité économique et social européen.

Organisées par l’Observatoire européen du plurilinguisme en collaboration avec l’association GEM+ (pour une Gouvernance européenne multilingue), et avec le concours de nombreux partenaires dont AKT AS-1 et B1-AKT, ces 4èmes Assises, ont eu pour thème : « Plurilinguisme et créativité : les langues, coeur d’Europe »

S’inscrivant dans la ligne des précédentes éditions de Paris (2005), Berlin (2009) et Rome (2012), ces Assises parcourront en en renouvelant les problématiques les dimensions politique, éducative, culturelle et économique du plurilinguisme en Europe.

Le plurilinguisme est un enjeu majeur pour l’Europe comme pour chacun des pays membres.
L’Europe n’est pas la première construction politique historiquement constituée autour de plusieurs langues.

La diversité linguistique et culturelle de l’Europe, en même temps qu’elle est d’une exceptionnelle richesse de visions et de regards sur le monde, posent des défis absolument inédits, nous le savons, qui ne peuvent se résoudre par aucune forme de monolinguisme.

C’est la raison pour laquelle, si le plurilinguisme reste indépassable dans son principe, la question est de lui conférer un minimum d’organisation, de le soutenir politiquement par des solutions concrètes et opérationnelles, qu’il s’agisse : du fonctionnement quotidien des institutions européennes et de leurs rapports avec les citoyens des États membres.

Un multilinguisme juste et effectif représente un enjeu majeur pour la démocratie et l’avenir de l’Europe,

  • de l’éducation où il convient de promouvoir les langues vivantes et d’organiser la diversification des parcours linguistiques, de la maternelle à l’enseignement supérieur,
  • des entreprises où il faut prendre la mesure des avantages que peut procurer un traitement adéquat des langues, comme ressource et dimension à part entière du management,
  • ou de la culture où le plurilinguisme et la diversité culturelle apparaissent comme un formidable réservoir de créativité et d’épanouissement.

C’est de cela qu’il sera question pendant les deux jours que dureront les Assises et où se rencontreront des chercheurs, des décideurs des administrations nationales et des institutions européennes, des secteurs public et du privé, et des représentants de la société civile.